lemoule.fr

L’isolement social existe à tous les âges de la vie mais augmente et devient massif pour les plus vieux. Une personne âgée sur 4 est isolée : cela représente 24% en 2014 contre 16% . Les processus d’isolement social touchent surtout les plus faibles. Il existe aussi une corrélation entre isolement social et précarité ainsi qu’entre isolement social et situation de handicap.

Au 1er janvier 2023, l’INSEE estime à 375 845 habitants la population. Cependant, la région perd 0,7 % de sa population en moyenne par an, alors qu’en France la population continue d’augmenter (+ 0,3 %). En 2013, la Guadeloupe comptait 54 seniors pour 100 jeunes. En 2030, cette proportion sera de 134 seniors pour 100 jeunes.

Les seniors sont de plus en plus nombreux : en 2023, les Guadeloupéens de 60 ans et plus représentent 30 % de la population contre 21 % dix ans plus tôt.
La Guadeloupe est le 2e DROM dont la part des 60 ans et plus est la plus élevée derrière la Martinique (33 %). Ainsi, le processus de vieillissement de la population se poursuit.

Le nombre de personnes âgées dépendantes devrait donc doubler à l’horizon 2030, passant de 6 000 en 2007 à 13 300 en 2030.

La loi relative à l’Adaptation de la Société au Vieillissement, dite ASV, entrée en vigueur au 1er janvier 2016, réforme l’action du Conseil Départemental dans le domaine de l’autonomie des personnes âgées. Cette dernière vise à répondre aux conséquences du vieillissement de la population en :

 Anticipant les premiers facteurs de risque de la perte d’autonomie ;
 Adaptant les politiques publiques au vieillissement ;
 Améliorant la prise en charge des personnes en perte d’autonomie.

La Guadeloupe, fait donc face à un vieillissement marqué de sa population qui requiert des besoins accrus en matière d’infrastructures de santé, de formation et de logement.

Conformément aux attentes du dispositif de la Mobilisation Nationale pour la lutte contre l’isolement social des Agés – MONALISA, pour être éligibles, les activités devront être gratuites pour les seniors et intégrer des méthodes pédagogiques novatrices pour garantir une participation et un engagement efficaces de ces derniers en répondant aux thématiques qui suivent :

1. Créer du lien social : groupe de paroles et d’écoute bénévole, ateliers de prévention et d’animations ayant notamment pour objet :
2. Développer le portage de repas : diversifier l’offre d’accompagnement et de service favorisant le lien social (hors prestation d’aide sociale légale et extra légale) ;
3. Déployer un réseau de solidarité, ex : équipe citoyenne, jardin partagé, quartier intergénérationnel :
4. Faire émerger des initiatives individuelles qui luttent contre l’isolement social.

Ce présent appel à projets est ouvert du 06 au 28 Juin 2024 sur la plateforme : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/87d00ed5-1405-49fb-bc7c-48585151da43

Consulter également

Appel à projets - Conférence des Finançeurs de la Prévention de la Perte d'Autonomie (CFFPPA) du Département de la Guadeloupe

Appel à projets - Conférence des...

La loi n°2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à...
Appel à projet - Contrat de ville 2024 - Ensemble, façonnons un avenir plus dynamique et inclusif pour tous

Appel à projet - Contrat de ville...

"2024 marque le début d’une nouvelle ère pour notre ville...
Appel à projets - Contrats Locaux d'Accompagnement à la Scolarité (CLAS)

Appel à projets - Contrats Locaux...

Les Contrats Locaux d’Accompagnement à la Scolarité...